Ça papote

Lâcher prise…

Quand on devient maman, on prend une sacrée dose de responsabilité. Un petit être est dépendant de nous et du papa aussi mais il donne l’impression d’être moins stressé.

Maxi était un bébé facile. Bon dormeur, bon mangeur, on pouvait aller partout avec lui sans soucis.

Je ne ressentais pas trop de pression et je ne m’en mettais pas puisqu’il était tellement cool que je pouvais gérer la maison  et les papiers sans soucis.

Mini est un bébé aux besoins intenses. Tout est compliqué avec elle. Mais ça tu le sais, j’en ai déjà parlé ici. Une journée avec elle, c’est sport et le reste en souffre.

Insidieusement, la pression arrive… une petite réflexion, un retard dans le linge, une pizza surgelée 2 fois sur la semaine…

Ça y est, tu es une mauvaise maman et si en plus tu es au foyer, tu devrais avoir honte.

Face à cette pression que tu acceptes de porter, c’est les enfants qui prennent.

Maxi ne veut pas s’habiller dès qu’il est réveillé ? Je m’énerve. Mini s’accroche à mes jambes pour un câlin ? Je la repousse parce que je fais la vaisselle​. Maxi met 30 minutes pour avaler 2 bouchées ? « Ok, tu me soules à pas manger ». Mini met 1h à s’endormir ? « Y en a marre ! ».

Et évidemment, plus tu t’énerves, plus tu te mets de la pression et plus les enfants trinquent.

Un soir, alors que j’essayais péniblement d’endormir Mini, j’ai pris conscience de ce que je leur imposais. Et j’ai dit stop.

Comment je peux demander à ma fille de s’endormir en 10 minutes alors qu’elle a des problèmes d’endormissement ? M’énerver et râler ne vont pas l’aider.

Maxi a des problèmes pour manger, ça peut vite tourner en blocage. En le stressant pour qu’il se dépêche, je vais le bloquer.

Moi, adulte, je leur en demande trop parce que j’accepte une pression qui n’est pas la leur.

Et ce n’est pas la mienne…

L’intendance peut bien attendre quand ma toute petite a besoin de réconfort. On peut bien prendre un peu plus de temps autour du repas tant que mon grand reprend goût à la nourriture.

La maison n’est pas toujours nickel, on a pas toujours du fait maison dans notre assiette… Et alors ?

Est-ce que c’est plus important que d’être là pour eux ? De les laisser grandir à leur rythme ?

Quand je me sens tomber dans un tourbillon de pression, je respire et je lâche prise… 


Je leur dois bien ça…

Publicités

2 réflexions au sujet de « Lâcher prise… »

  1. Tu às tellement raison ! On oublie parfois que le plus important n’est pas d’avoir une maison au carré mais des enfants bien dans leurs baskets ! Et ça passe forcément par de l’attention de la part des parents. Et les journées ne sont pas à rallonge non plus!
    Lâcher prise ! Tu as tellement raison ! Je t’envoie plein de bisous !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s