Ça papote

Des questions…

J’ai toujours eu tendance à me poser beaucoup de questions. Surtout quand le moral n’est pas au top. Dans ces cas-là, je m’interroge sur tout et rien…

Depuis quelques semaines, je me pose beaucoup de questions. Le moral n’est pas au top, la fatigue accumulée n’y est pas étrangère.

Parfois, je me dis que ma vie est faite de mauvais choix.

Le mauvais choix d’étude… De contrat… D’amoureu… De région pour vivre…

J’aime énormément travailler avec les enfants. Quand j’avais une place comme instit maternelle, je m’éclatais. J’adorais les voir évoluer, découvrir. Mais tout le côté administratif m’a dégouté un petit peu beaucoup.

J’ai accepté le premier intérim qu’on m’a proposé. En fait, j’ai tout accepté. Dès que je n’avais pas de travail, j’acceptais la première proposition qui passait. J’ai parfois loupé des places à long terme… Je me suis engluée dans une école sans avenir…

Et je me suis retrouvé à faire des contrats d’intérim pour des grands magasins. Attention, je ne dénigre pas. C’est éreintant et contraignant. À chaque fois, j’ai eu des collègues supers mais c’était sans avenir aussi. Pas ma voie… Trop diplômée… Dernière arrivée – première partie.

Et puis… Et puis, il y a eu Maxi et mon incapacité viscérale à le confier pour aller m’occuper des enfants des autres. A ce moment-là, je travaillais dans un institut pour des enfants placés par la justice. Des histoires lourdes à entendre, des enfants écorchés par la vie… trop lourd, trop difficile pour moi qui m’implique trop.

J’ai passé 3 ans en tant que maman au foyer. Chaque jour, je me suis occupé de Maxi… je l’ai vu évoluer, j’ai assisté à toutes ses premières fois.

A son entrée à l’école, Mini a pris le relais. Je m’occupe d’elle 24h/24 comme je m’occupais de Maxi.

Mais…

Je m’interroge. L’envie de reprendre le travail se fraye un chemin petit à petit. La culpabilité aussi. Pourquoi j’ai été maman au foyer pour Maxi et peut-être pas pour Mini ?

« A qui vais-je la confier si je travaille ? Est-ce qu’elle sera bien ?

Je tente ma chance en tant qu’institutrice maternelle ou je change de voie ?

Oui mais si je change de voie, je fais quoi ? »

Voilà où j’en suis… parfois j’ai envie de retravailler parfois souvent pas du tout.

Mais surtout, je ne sais absolument pas ce que je pourrais faire de ma vie !

Publicités

3 réflexions au sujet de « Des questions… »

  1. Aïe! C’est un sacré questionnement, en effet! Je suis navrée de lire que tu n’as pas la forme…Pour ma part, j’ai fini par les aléas de la vie, par faire un métier qui n’était pas « écrit » dès le départ. Mais comme tu peux aisément l’imaginer, les attraits d’un CDI m’ont amenée à y rester et à développer mes compétences. Ce n’est pas ma passion, mais bon, ça se saurait si on peut toutes vivre d’un blog ;o), et finalement c’est aussi un métier assez intéressant.
    Quand on te lit, il semble évident que tu aimes travailler avec des enfants, si possible sans que la charge émotionnelle ne soit trop lourde – alors effectivement, instit semble être une bonne voie? Je crois qu’il ne faut pas te culpabiliser de ne pas rester avec ta 2ème comme tu l’as fait pour ton premier – se sacrifier pour ses enfants n’est à long terme, je crois, pas une bonne solution. Te sentir épanouie ne pourra que l’aider à s’épanouir, et tu trouveras forcément quelqu’un de confiance pour la garder. Bon courage pour cette remise en question!

    J'aime

    1. La forme revient… Mais je suis une marmotte. J’ai besoin de minimum 8h de sommeil pour fonctionner correctement. Alors, la fatigue et les travaux qui n’avancent pas aussi vite que je voudrais, ça plombe mon moral.
      Mais ça va mieux. D’avoir mis par écrit toutes ces questions m’a déchargé.
      J’espère retrouver une place d’institutrice quand je reprendrai le chemin du travail. Même si je sais que je vais enchaîner les intérims et que j’ai peu de chance de décrocher une place fixe. Mais je tenterai ma chance.
      Pour Mini, je ne suis pas encore prête à la laisser. Je ne suis pas certaine d’attendre qu’elle aille à l’école pour travailler mais pas tout de suite.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s